Ô MON HÔTE

« Quoique tu te caches à mes yeux dans l’invisible, déjà, au loin, mon coeur observe ton lever… »

(PRIER Magazine © Antoine LORGNIER/ Onlyworld.net)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − 5 =